Artistes / MAXIME BOISVERT (QC-CA)

[REGARDS] ET JEUX DANS LES ÎLES DE LA (PENSÉE MÉCANIQUE)


Installation

 

Deuxième phase d’un projet consistant à amalgamer de manière algorithmique les poèmes de St-Denys Garneau et d’Alain Grandbois, [Regards] et jeux dans les Îles de la (pensée mécanique) révèle le langage secret de la machine. Alors que la dactylo s’active pour former un texte hybride, le papier semble pénétrer l’écran où défilent les corrections humaines effectuées afin de rendre le poème cohérent. Une visualisation de ce processus devenu mécanisé génère des patterns, pendant qu'un logiciel récite les poèmes. La machine produit, corrige, imprime et diffuse ad infinitum des éléments de notre mémoire collective; elle complète elle-même la boucle de production, laissant l’étrange sensation qu’elle est autosuffisante. Assimilant les actions humaines, elle forme une performance dans laquelle se déploie une esthétique singulière, propre à son langage automatisé.

Paule Mackrous, pour Agence TOPO

Programmation